Blog

Rasage

Le rasage est certainement la solution la plus rapide et la plus simple pour éliminer ses poils. C’est également complètement indolore – du moins en principe, sauf pour les plus maladroit(e)s… Ces raisons expliquent la popularité du rasage comme technique épilatoire, en particulier pour les jambes des femmes. Pourtant, je déconseille fortement l’utilisation de cette technique, qui devrait être réservée aux cas « d’urgence » (si, si, il peut y avoir urgence).

Le rasage : un travail herculéen

2è travail d’Hercule : se débarrasser de l’hydre de Lerne. L’hydre de Lerne est un monstre à neuf têtes de serpent. A chaque fois qu’une tête est coupée, deux têtes repoussent.

Get it ?

Nous le savons tous je crois, quand on se rase les poils repoussent vite, plus drus et plus forts. Il suffit de voir la barbe des hommes pour le comprendre. Pourquoi insister ? Certes c’est rapide. Mais très vite, il est nécessaire de se raser les jambes tous les jours. Calculez alors 10 minutes par jour pendant trois semaines (c’est le temps que mettent les poils à repousser après une épilation à la cire). Je vous aide : 10 x 3 x 7 = 210min = 3h30. Autant vous dire que vous avez eu le temps d’aller quatre fois en institut pour une épilation propre, ou de le faire deux fois vous même. Calculez le coût en lames de rasoir vous verrez aussi que ça n’est pas si économe.

De plus une femme qui s’épile régulièrement à la cire aura avec le temps de moins en moins de poils, qui seront de plus en plus faciles et indolores à enlever. A l’inverse, une femme qui se rase aura des poils de plus en plus résistants et nombreux, et repasser à l’épilation n’en sera que plus dur.

Qu’a fait Hercule ?

Pour ne pas que les têtes de l’hydre repoussent, Hercule, aidé par son neveu Iolaos, brûle le cou de chaque tête coupée avec une torche.

Ben voilà, faites pareil ! Pas avec une torche non, mais la crème dépilatoire reprend un peu ce principe finalement : les crèmes épilatoire contiennent des substances activent qui détruisent le poil. C’est donc une solution aussi simple que le rasage, presque aussi rapide (il faut simplement attendre que la crème agisse), et qui n’a pas les conséquences négatives du rasage. Si vraiment vous ne souhaiter pas vous épiler (ce qui reste la solution la plus durable, et la plus efficace sur le long terme), optez donc plutôt pour cela que pour le rasage.

Vous insistez ?

Ah, l’esprit de contradiction des femmes… On vous répète depuis des années dans tous les magazines de beauté de la terre que le rasoir, c’est tabou, et pourtant c’est encore ce que font une majorité de françaises… Bon, il y a aussi des personnes qui ne supportent pas les crèmes dépilatoires, et on peut avoir besoin d’une solution rapide de secours, je le concède. Voici donc malgré quelques conseils pour celles qui veulent quand même se raser :

  • Mouillez vous la peau à l’eau chaude avant de commencer. C’est une bonne idée de se raser dans la baignoire ou sous la douche. Rincez aussi votre rasoir à l’eau chaude.
  • Utilisez une crème ou un savon spécial. Utilisez des lames neuves (enfin pas à chaque fois, mais qu’elle soit encore bien efficace).
  • Appuyez le moins fort possible, et rincez bien le rasoir entre chaque passage pour enlever la crème et les poils entre les lames.
  • Séchez et appliquez une crème hydratante.
  • N’allez pas pleurer après que ça gratte quand ça repousse (surtout le maillot…), et que les poils sont tous durs. On vous a prévenu.

 

Laisser un commentaire